Cône calorimètre

 Autres moyens de mesure

ATLAS Cone2

Principe

Le cône calorimètre est un dispositif utilisé pour l’étude du comportement au feu des échantillons en matériau composite (stratifié, sandwich). Il permet de mesurer entre autre le temps d’ignition et d’extinction, la perte de masse et les variations de températures de l’échantillon quand celui-ci est soumis à un flux radiatif. Le flux de chaleur radiatif peut atteindre 50 kW/m², il est émis par un cône construit par enroulement d’une résistance électrique. La température de l’échantillon, par le biais de la source radiative (50 kW/m²), est maintenue constante à 750°C au cours de la mesure. L’inflammation du matériau est provoquée par une flamme pilote. Les gaz de combustion sont dilués par de l’air et entraînés dans une cheminée. Les mesures sont réalisées sur un cône calorimètre ATLAS Cone2 présent au laboratoire GeM équipe E3M.

Fiche technique

Flux de chaleur radiatif maximum : 50 kW/m²
Température maximale : 750°C
Flux radiatif vertical ou horizontal
Dimension maximale de l’échantillon : 100 mm x 100 mm x 30 mm
Masse optimale de l’échantillon : entre 300 et 500 g

Exemples d’applications

Temps de combustion d’un échantillon composite.
Détermination du gradient de température interne.
Mesure de la perte de masse.
Étude de la dégradation thermique à température fixe ou variable.

Contact

Vincent LegrandPlateforme Diffraction X et Durabilité Composites,IUT Saint-Nazaire - Bât. 17 02 72 64 87 58 *****

Les commentaires sont fermés.