Couplage

Couplages mécanique-diffusion, thermodynamique hors équilibre, approches variationnelles

Les applications se situent au niveau des procédés innovants (en lien avec l’équipe MPTC), du comportement des matériaux et structures sous chargement extrêmes, mais aussi des systèmes électro-chimiques (batteries), de la biomécanique…

Relativement peu d’équipes au niveau national ou international travaillent sur les sujets de la modélisation thermodynamique hors-équilibre (par exemple pour les chargements thermo-mécaniques très rapides) et approches variationnelles. La thématique des couplages mécanique-diffusion est plus commune, mais via des approches plus classiques que celles développées ici. Des méthodes numériques spécifiquement adaptées aux chargements extrêmes sont également développées.

Modélisation des câbles électrique et ancrage couplage fluide et thermique

Les applications sont en lien avec l’éolien flottant, en relation avec le LHEEA. Deux types de câbles sont concernés : les câbles électriques qui transportent l’énergie et les câbles d’ancrage. Très peu d’équipes au niveau international travaillent sur ces questions, et 2 thèses ont déjà été soutenues au GeM sur ce sujet, en collaboration avec l’IFREMER (Brest) et l’IFSTTAR (Nantes).

Contact, frottement, Inéquation variationnelle

L’approche ILS (Inequality Level Set) est une approche innovante développée au laboratoire pour le traitement du contact (avec et sans frottement). Les recherches actuelles s’intéressent à la prise en compte fine des zones de contact pour le « fretting fatigue » ou des scénarios où les zones contact sont tellement multiples que les algorithmes standards ne convergent pas.

Les commentaires sont fermés