Equipe Modélisation et Simulation (MS)

Équipe MS – Modélisation et simulation


 

L’équipe traite de la modélisation et de la simulation sur trois grandes applications : les couplages (mécanique/thermique/diffusion et contact), la durabilité (matériaux composites, métalliques, bétons) et les incertitudes (dans un cadre multi-échelle ou de réduction de modèles).

Les recherches sont conduites d’une manière pluridisciplinaire par la conjonction de mécanique numérique, mécanique théorique, mathématiques, technologie et informatique. Il est à noter que, si la majorité des chercheurs de l’équipe relèvent des sections 60 du CNU ou section 9 du CNRS, elle compte aussi deux enseignants-chercheurs de la section 26 du CNU.

L’équipe développe une approche intégrée modélisation/simulation. En effet, dans de nombreuses problématiques de couplage, durabilité, incertitude, la simulation numérique ne peut pas être envisagée indépendamment de l’approche de modélisation adoptée, et cette dernière doit être soigneusement réfléchie (notamment à l’aide des outils de la mathématique et de la mécanique théorique) pour se combiner à des méthodes de simulation numérique robustes et efficaces.

 

Axes de recherche

Couplage
Durabilité
Incertitudes

Composition de l’équipeEquipeMS

Responsable : Nicolas MOËS

Permanents
Doctorants / Post-doctorants
Contact

 

Faits marquants

Nicolas Moës reçoit la médaille d’argent du CNRS

Nicolas Moës a reçu la médaille d’argent du CNRS 2014 pour ses travaux en mécanique de la rupture. Il est particulièrement connu pour avoir coinventé la méthode des éléments finis étendus (X-FEM). Cette méthode permet de simplifier la représentation géométrique (maillage) du système à étudier et ce même si des surfaces internes (fissures, front de changement de phase, …) ou externe (optimisation de forme) évoluent dans le temps. Sur le plan industriel, la méthode est utilisée pour le suivi de fissure dans l’aéronautique ou le nucléaire, de même que dans  la modélisation de failles géologiques (fissures de cisaillement), collaborations notamment avec SAFRAN ou EDF.

Anthony Nouy reçoit le prix John Argyris

Anthony Nouy a reçu le prix John Argyris 2010 pour ses travaux concernant la réduction de modèle. Ce prix récompense le meilleur article publié dans le journal “Computer Methods in Applied Mechanics and Engineering” qui est l’un des deux journaux de référence en mécanique numérique.

Plateformes

 

  • Centre de ressources en moyens de calculs (CRMC) : Cluster HPC de 336 cœurs de calcul (de 50 GFlops en 2008 à 6,3 TFlops en 2015), auquel s’ajoutent  une trentaine de serveurs divers (serveurs d’authentification, serveur de fichiers, stations graphiques, serveurs de trace, deux baies de stockage, …), 2 salles informatisées pour l’enseignement en Master et 1 salle hébergée au Technocampus EMC2 pour les Mastères Spécialisés. Cette plate-forme héberge aujourd’hui environ 200 comptes utilisateurs actifs. Elle est homologuée depuis 2008 « Centre de Traitement Automatisé de l’Information » (CTAI) auprès du CNRS.

Partenariats

Académiques

Nationaux

  • ENS Cachan
  • Ecole des Ponts ParisTech
  • ENS Cachan
  • IFREMER
  • IFSTTAR
  • Université de Marne La Vallée
  • Université Joseph Fourier
  • Univerdad CEU Cardinal Herrera Valencia

Internationaux

  • Instituto Superior Técnico (Lisboa)
  • King Abdullah University of Science and Technology
  • Max Planck Institute Leipzig
  • Swansea University
  • Technische Universität München
  • Technische Universität Braunschweig
  • Universitat Politècnica de Catalunya
  • Université Libre de Bruxelles
  • Univerdad CEU Cardinal Herrera Valencia

Industriels

  • Airbus
  • CEA
  • CETIM
  • DCNS
  • EDF
  • Orange
  • Safran

Les commentaires sont fermés