Durabilité des ouvrages et couplage multi-physiques (Équipe MEO)

Durabilité des ouvrages et couplage multi-physiques (Équipe MEO)


 

Dans le contexte actuel et futur du développement durable, la conception d’ouvrages du génie civil respectant les futures règlementations deviendra une priorité pour les constructeurs.

Pour cela, il devient important de développer des matériaux et des structures respectueux de l’environnement, économiques et durables. Notre équipe a acquis et développé des nouvelles méthodes d’analyse de la durabilité des matériaux et des ouvrages. Des recherches fondamentales sont proposées dans cet axe, en lien avec les activités des axes “Approches multi-échelles” et “Comportement des ouvrages sous sollicitations complexes“, pour proposer des solutions nouvelles pour des constructions répondant aux critères du développement durable :MEO_Axe2

  • Déformations différées et fissuration du béton 
  • Approche performantielle de la durabilité des bétons : du matériau à la structure
  • Transferts dans les sols injectés
  • Instabilités et rupture diffuse
  • Stabilité des ouvrages hydrauliques en enrochements

 

Résultats scientifiques marquants

  • Dimensionnement et conception d’un essai grandeur réelle:

Maquette de 20 T – Pour la mesure des fuites à travers une paroi de béton armé fissurée (forte collaboration entre les équipes MEO et IEG) (projet ANR ECOBA).

  • Les attaques sulfatiques externes:

Les travaux menés en collaboration avec le Comité « Matériaux » de la FNTP (2010-2013) ont permis de proposer des essais performantiels. Ces essais se distinguent notamment par la maîtrise des conditions aux limites (température, pH, concentrations) et la justification de ces conditions, s’appuyant sur des analyses approfondies de la microstructure (MEB-EDS, microtomographie, porosimétrie, ATG) et des calculs à partir de modèles de transport réactif.

  • Approche performantielle:

Le projet ANR ECOBETON (2007-2010) a fourni plusieurs exemples de qualification performantielle de bétons à forts dosages en additions minérales normalisées. Par ailleurs les matériaux cimentaires sont régulièrement proposés comme solution d’inertage de produits industriels – ce qui permet par ailleurs d’économiser des ressources naturelles. Le projet SEDIBET (2007-2010) a porté sur l’incorporation de sédiments traités dans les bétons autoplaçants. Le projet TEFRACEM (avec l’Université Libre de Bruxelles, 2009-2013) a montré la faisabilité du traitement et de l’incorporation de cendres volantes d’électrofiltres d’incinérateurs d’ordures ménagères dans les matériaux cimentaires.

  • Les Projets Nationaux CEOS.fr et RECYBETON et le projet ANR MEFISTO:

Dans l’objectif de rendre compte des variations observées de la sensibilité à la fissuration des matériaux cimentaires soumis au retrait de séchage et endogène, de nouveaux dispositifs expérimentaux ont été développés afin d’avoir accès à des paramètres importants mais rarement accessibles tels que la résistance en traction et la capacité de déformation du béton au jeune âge (avant 24 heures). Le fluage du béton et son interaction avec l’évolution des fissures a été étudié par une analyse statistique multi-variables des signaux acoustiques collectés pendant un essai de fluage. Un nouveau dispositif original a été développé pour réaliser des histoires de chargement complexes fluage-rupture en flexion trois points et permettre ainsi d’évaluer la résistance résiduelle du béton soumis au fluage dès 24h. Ces nouveaux essais ont permis d’évaluer la vraie loi de comportement d’un béton de structure à 28 jours lorsqu’il est soumis à des efforts dès sa mise en place.

  • Géopolymères:

Depuis 2013, des études sur la formulation, le comportement, et la durabilité des géopolymères sont menées dans le cadre d’une collaboration industrielle. En effet ces matériaux apparaissent comme une alternative aux matériaux cimentaires pour des applications spécifiques, en raison de leur stabilité chimique et thermique.

Personnels impliqués

Permanents:

– ALAM Yasir Syed – Maître de Conférences
– GRONDIN Frédéric- Maître de Conférences HDR
– LOUKILI Ahmed – Professeur d’Université
– ROZIERE Emmanuel – Maître de Conférences

Projets en cours

 

  • Projet ANR ECOREB
  • Projet National RECYBETON
  • Projet ANR MODEVIE
  • Projet Région RI-ADAPTCLIM

 

 

 

Les commentaires sont fermés